Hebdo 01 - Pays de Gex - Bellegarde Hebdo 01 sur Facebook Flux RSS


Dossier Génération Séniors - Santé


Un enfant, un conjoint, un parent… L’aidant vient en aide de manière régulière, à titre non professionnel, accomplir une partie ou la totalité des actes de la vie quotidienne d’une personne en perte d’autonomie, du fait de l’âge, de la maladie ou d’un handicap. De la vaisselle à la toilette, certaines tâches s’avèrent lourdes à porter, qu’importe l’amour et le respect entre l’aidant et la personne dépendante. Et si 15 % de la population active est concernée, le rôle d’aidant peut est bien plus complexe qu’il n’y parait. Heureusement, cette fonction est de plus en plus prise en compte dans les politiques nationales et territoriales.

La loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement entrée en vigueur le 1er janvier 2016 reconnaît la place des proches aidants des personnes âgées en perte d’autonomie afin de leur apporter un soutien.

La loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement prend en compte les proches des personnes âgées en perte d’autonomie de différentes façons :

– en créant un droit au répit pour permettre aux proches aidants de se reposer ou de dégager du temps, 

– en accordant une aide financière ponctuelle en cas d’hospitalisation du proche aidant pour assurer la prise en charge de la personne aidée restée seule à domicile.



Des temps de répit facilités pour les proches aidants



Afin de leur permettre de se reposer ou de dégager du temps, la loi instaure un droit au répit pour les proches aidants :

– de personnes bénéficiaires de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie), 

– assurant une présence ou une aide indispensable à la vie à domicile de leur proche, 

– et qui ne peuvent être remplacés pour assurer cette aide par une personne de l’entourage. 

Ce droit au répit peut être activé quand le plafond du plan d’aide APA de la personne aidée est atteint. Il peut financer dans la limite de 500 € par an : 

– l’accueil de la personne aidée dans un accueil de jour ou de nuit, 

– un hébergement temporaire en établissement ou en accueil familial, 

– un relais à domicile.

Les bénéficiaires de l’APA acquittant une participation financière sur leur plan d’aide acquitteront une participation sur le droit au répit dans les mêmes conditions.



Prise en charge des personnes âgées en perte d’autonomie dont le proche aidant est hospitalisé



En cas d’hospitalisation du proche aidant qui ne peut être remplacé et dont la présence ou l’aide est indispensable à la vie à domicile, une aide ponctuelle peut être accordée. Son montant peut atteindre jusqu’à 992 euros au-delà des plafonds de l’APA.

Cette aide peut servir à financer : 

– un hébergement temporaire de la personne aidée, 

– un relais à domicile. 

La demande doit être faite au président du Conseil départemental dès que possible. En cas d’hospitalisation programmée, la demande doit être faite au plus tard un mois avant la date de l’hospitalisation.



Le baluchonnage



Tout droit venu du Canada, le baluchonnage existe aussi dans l’Ain. Sous l’impulsion de la Mutualité sociale agricole, c’est le service « Bulle d’Air » qui propose son développement dans les départements de la Savoie, Haute-Savoie, Ardèche, Drôme, Isère et Ain.



Le principe ? Permettre à des aidants de s’absenter, une heure, une après-midi ou même une journée en étant remplacé par des personnes agréées, souvent issues du corps médical. L’aidant pourra ainsi s’accorder du temps libre sans que la personne dépendante ne soit perturbée car elle restera dans son environnement.



Plus d’infos sur www.repit-bulledair.fr ou au 04 79 62 87 38



Le saviez-vous ?



Depuis le 25 septembre dernier, l’association française des aidants propose une formation en ligne. Six modules forment un parcours pour accompagner les personnes concernées à mieux vivre leur rôle d’aidant :

« Quand la maladie, le handicap s’immisce dans la relation au proche »

« Être aidant : une posture, des besoins, des attentes et des limites »

« La relation au quotidien avec son proche »

« Trouver sa place avec les professionnels »

« Comment s’y prendre avec son proche pour les gestes de la vie quotidienne ? »

« Comment concilier sa vie d’aidant avec sa vie personnelle et sociale ? »



Rendez-vous sur www.formation.aidants.fr


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 01 - Pays de Gex - Bellegarde • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales