Hebdo 01 - Pays de Gex - Bellegarde

Les concours de cuisine amateur


Les concours de cuisine amateur jouent des coudes dans le monde élitiste de la gastronomie. Pour la 2ème année consécutive, le concours de cuisine Amateur Saveurs de l’Ain met à l’honneur les produits agricoles et savoir-faire culinaires du terroir. Et cette année, les candidats amateurs, en duo avec un chef professionnel, mettront en avant les produits de la Bresse. Vous pouvez dès maintenant candidater !

Les concours de cuisine se popularisent et le concept est partout le même : se confronter en toute convivialité et savoir-faire. Pas de panique si vous n’avez pas le thermomètre dernier cri et si votre cuisine n’est pas équipée d’une trancheuse à pata negra ! À deux, c’est encore mieux. Le concours de cuisine amateur Saveurs de l'Ain* vient de lancer son appel à candidatures pour récompenser le meilleur duo Amateur / Chef de cuisine. Après les présélections, la finale se tiendra le vendredi 9 novembre, à Ainterexpo Bourg-en-Bresse, lors du salon de la gastronomie. Franck Meurou est chargé de promotion Saveurs de l’Ain au sein de la chambre d’agriculture. « C’est en discutant avec l’APPED*, l’association organisatrice d’un premier concours culinaire amateur intitulé Carpe Chef, que l’idée d’étendre ce concours à d’autres spécialités de la région est née. Nous souhaitons mettre en avant notre région, nos produits. » Pour se démarquer de ce qui existe déjà, ils proposent une formule originale. « Actuellement, nous avons soit des concours 100 % amateur, soit des concours 100 % professionnel. Nous avons décidé de réunir les deux ».



Concours_SDA_Jury

Que l’un guide l’autre, avec sa propre vision, ses connaissances et sa technique. Les candidats devront donc se présenter en duo : un amateur et un professionnel de la restauration ou des métiers de bouche. Le duo ainsi constitué devra ensuite proposer, au choix, un plat principal, une entrée chaude ou une entrée froide. Après les poissons des Dombes l’an passé, cette année, les produits de la Bresse sont à l’honneur. Les ingrédients principaux doivent être le poulet de Bresse et la crème de Bresse et ou le beurre de Bresse. Pour les ingrédients secondaires, il est recommandé aux participants d’utiliser également des produits de Bresse. Amateur et professionnel travaillent ensemble mais le jour de la finale, c’est seulement l’amateur qui sera aux fourneaux. L’an passé, Marion Bories et Stéphane Prévalet (chef du restaurant Mets et Vins à Bourg) ont remporté le concours, avec une canette de la Dombes, accompagné d’une purée de carotte au citron confit et un ananas infusé à la cardamone. À 25 ans, Marion est diplômée en marketing.



Concours_SDA_Marion_Bories



En effectuant un stage avec l’APPED, elle entend parler du concours et fait la connaissance du chef Stéphane Prévalet. Sa passion pour la cuisine la conduit tout naturellement à y participer. « L’opportunité de pouvoir travailler avec un chef m’a séduite. J’ai beaucoup appris sur l’association des saveurs par exemple. » Oser, c’est le maître mot. Sortir du cadre strict et rigoureux d’une recette pour tester de nouveaux accords, d’autres mélanges. Une expérience enrichissante même si Marion ne l’envisage pas en reconversion professionnelle. « J’aimerais surtout allier ma passion pour la cuisine à ma formation marketing ». Stéphane Prévalet, le chef, veut réitérer l’expérience : « Je me présente encore volontiers à l’évènement cette année car j’aime participer aux concours culinaires. Mais ils coûtent chers. Ce concours Duo est, au contraire, très abordable ». Une expérience plaisante même si les retombées ont été quasi-nulles pour son restaurant. « Le fait est qu’on s’amuse. C’était la première fois que je concourais avec un amateur et ce fut une belle aventure. Ce n’est pas très différent de travailler avec des commis de cuisine débutants. Ça ne m’apporte pas plus de clients mais c’est le plaisir du travail bien fait qui compte. »



Un expert…amateur



Qu’il s’agisse de décrocher le titre ou de partager une expérience unique du monde de la gastronomie, les concours de cuisine sont auréolés de succès. Le premier concours de cuisine est ancien, puisqu’il s’agit du meilleur ouvrier de France en 1924 ! et l’un des concours les plus reconnus aujourd’hui est le célèbre Bocuse d’or. Avec l’apparition des émissions de cuisine et la démocratisation d’internet, les concours de cuisine amateurs se sont développés (voir encadré) pour le plus grand plaisir de tous. Afin de devenir un expert de la cuisine sans passer par une grande école, il suffit de s’exercer, de rester curieux et de s’amuser.



Gilbert_Limandas_Frank_Meurou_Stephane_Prevalet

Gilbert Limandas, élu référent de la marque Saveurs de l'Ain, Franck Meurou, Chargé de promotion - Saveurs de l'Ain et de Stéphane Prévalet, chef de cuisine du restaurant Mets à Vins (de gauche à droite)



Avoir un compte instagram, un site internet, un blog ou une page facebook sont évidemment un plus. « Nous disposons d’un carnet d’adresses si les amateurs en panne de chef veulent participer. » précise Franck Meurou. Un prix du public récompensera les assiettes les plus appétissantes visuellement. Les dossiers de candidature seront jugés selon l’originalité et la faisabilité de la recette. Les finalistes seront informés par courrier des modalités pratiques de participation : horaire de convocation, matériel mis à disposition, etc. Courant octobre, les membres du jury se concerteront collégialement lors d’une réunion de sélection et le jour de la finale, les candidats disposeront d’1h30 pour réaliser leur recette. Dès à présent, les duos amateur/chef peuvent déposer leurs candidatures par mail à cette adresse : saveursdelain@ain.chambagri.fr avant le 30 septembre 2018 et obtenir tous les détails sur ce site : http://www.saveursdelain.fr/



Concours_SDA_DUO_1

*Concours organisé par la Chambre d’agriculture de l’Ain, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de l’Ain, le Comité interprofessionnel de la Volaille de Bresse et le Syndicat de Promotion de la Crème et du Beurre de Bresse.

* L’Association de Promotion du Poisson des Etangs de la Dombes (APPED)



Les duos finalistes 2017 du concours amateur Saveurs de l’Ain



Duo gagnant : Marion Bories et Stéphane Prévalet, chef du restaurant Mets et Vins à Bourg.



Marion-Bories-Stéphane-Prévalet-chef-restaurant-Mets-Vins-Bourg



Duo n° 2 : Cédric Ruthon et Benjamin Martinetti, chef du restaurant L'Auberge Lentaise à Lent.



Concours_SDA_Cedric_Ruthon



Duo n°3 : Serge Vialan et Nadir Kaced, traiteur et chef à domicile à Lyon.



Concours_SDA_Serge_Vialan


Les concours de cuisine amateur en France

1. Le championnat de France de cuisine amateur : C’est la référence des concours avec un titre de champion de France à la clé.


2. Les Toques bio : Les cuisiniers adeptes des produits bio et végétariens participeront au concours organisé par les toques bio.


3. Concours cuisine et émotion institut Paul Bocuse : 4ème édition cette année. Ce concours voit présider de grands noms de la gastronomie au sein du jury comme Alain Le Cossec ou Philippe Jousse.


4. Concours macaron amateur international : le concours a pour objectif de sacrer le meilleur macaron toutes frontières confondues. Il a très vite eu un grand succès et organise désormais des sélections au Japon, en Belgique, au Canada et en Italie.


5. Trophée du petit-déjeuner gourmand : Ce concours organisé par les Tables & Auberges de France et en partenariat avec Hôtels de Charme & de Caractère propose aux professionnels et aux amateurs de présenter ce qui, selon eux, est le meilleur petit-déjeuner de France.


6. Iron Cook France : ce concours novateur s’adresse aux cuisiniers âgés de 23 ans minimum en activité ou pas. En effet c’est la jeunesse qui est mise en avant dans ce concours iron cook parrainé par la célèbre Virginie Basselot, chef exécutive du restaurant étoilé la Reserve à Genève et meilleur ouvrier de France.


7. La Cuillère d’or : un concours gastronomique réservé uniquement aux femmes. Ouvert à la fois aux amatrices et aux professionnelles qui concourent dans deux catégories distinctes


8. Les Burgers toqués : L’objectif est de promouvoir le burger, symbole de la street-food mais aussi de la mal-bouffe et prouver qu’il a sa place dans la cuisine moderne comme n’importe quel autre plat.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Imprimer     Fermer